Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CRÉPIC)
augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte imprimerBookmark and Share
Équilibrer le budget du Québec : Pour une contribution accrue des taxes à la consommation
Recherche de publications

Date de publication: 2011
Maison d'édition : Options politiques
Est-il possible de conserver les bénéfices de l’État-providence comme socle de la  cohésion sociale tout en menant une politique fiscale qui favorise la croissance économique, demandent Luc Godbout et Stéphane Paquin. À l’heure où bon nombre de pays cherchent à soutenir la croissance économique et à augmenter les recettes fiscales, la question est des plus pertinentes. En prenant la situation budgétaire québécoise comme toile de fond, une province où le poids de la fiscalité repose pour près de la moitié sur l’impôt sur le revenu des particuliers et les cotisations sociales, et où le déséquilibre budgétaire et le fardeau de la dette publique sont parmi les plus prononcés au Canada, les auteurs passent en revue les avantages qu’offre un recours accru aux taxes à la consommation sur le plan du développement économique, de l’incitation au travail, de l’épargne et de la lutte à l’évasion fiscale.