Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CRÉPIC)
augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte imprimerBookmark and Share
La revanche des petites nations. Le Québec, l'Écosse et la Catalogne face à la mondialisation
Recherche de publications

Parcourir les publications


Date de publication
Autres dates
Date de publication: 2001
Maison d'édition :
Auteur(s) : Stéphane Paquin
La représentation classique des relations internationales ne faisait pas la part belle aux petites nations comme le Québec, l’Écosse ou la Catalogne. Souvent dépeints comme des mouvements de « révolte contre la modernité », les mouvements nationalistes qui s’y déploient étaient, selon certains, voués à une disparition plus ou moins rapide. Aujourd’hui, ces petites nations sont en train de prendre leur revanche. En effet, la mondialisation, tout en réduisant les avantages de l’intégration au sein des États-nations, fait disparaître plusieurs des obstacles à l’indépendance. Dans un tel contexte, ces nations disposent d’un répertoire d’actions plus large afin d’affirmer leur identité et ainsi assurer leur reproduction. Le retour de la question nationale n’est pas le résultat de l’apparition d’une nouvelle forme de tribalisme ethnique et antidémocratique, mais bien le résultat de l’expansion d’une nouvelle forme de nationalisme, à la fois pluraliste et libre-échangiste. Préface de Bertrand Badie, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris.