Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CRÉPIC)
augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte imprimerBookmark and Share
Comment vit-on aux marges de l'Empire ? : Les relations Canada–États-Unis et la nature de la relation transatlantique
Recherche de publications

Parcourir les publications


Date de publication
Autres dates
Date de publication: 2009
Maison d'édition : Revue Études internationales
RÉSUMÉ : La question de recherche de cet article est très simple : lorsque des
enjeux qui divisent les Américains surviennent dans les forums internationaux,
le Canada vote-t-il plus souvent du côté des États-Unis ou de celui de ses partenaires
transatlantiques ? Est-ce que la forte dépendance économique et militaire
du Canada face aux États-Unis limite la marge de manoeuvre de ce dernier dans
les organismes multilatéraux? Les enjeux sélectionnés pour cette étude sont les
suivants : l’embargo cubain; le confl it israélo-palestinien; les mines antipersonnel
; la peine de mort ; la convention sur la diversité culturelle; la Cour pénale
internationale et les changements climatiques. La conclusion de cette étude est
que le Canada penche beaucoup plus naturellement du côté de ses alliés transatlantiques
membres du G8 que de celui des États-Unis.

Mots-clés : relations Canada–États-Unis, relations transatlantiques, hégémonie

ABSTRACT : The research question for this article is straightforward: when an
issue of particular importance for the United States arises in an international
forum, does Canada vote with or against the American position? Canada is
strongly dependant of the United States at the military and economic level. Does
that situation leave no choice to Canada but to vote with the US government in
multilateral organizations? The selected cases are the Cuban embargo, the Israeli
Palestinian confl ict, the anti-personnel mines, the death penalty, the International
Criminal Court, the Convention on cultural diversity, and the Kyoto Protocol. The
conclusion of this research is that Canada votes much more often with its European
allies members of the G8 than with the American government.
Keywords : Canadian-US relations, transatlantic relations, hegemony